Cyberpunk 2077 : où est passé le sexe ?

Voilà ce qui arrive lorsqu’on promet un univers hyper-sexualisé et qu’on se plante

 

Et voilà, Cyberpunk est enfin sorti. Littéralement injouable sur les consoles next-gen et sur PC à cause d’horribles bugs, le jeu est un joyeux bordel et restera un joyeux bordel jusqu’à la sortie de plusieurs patchs. MAIS, malgré les bugs, j’ai réussi à le terminer et j’ai un paquet de choses à dire. Même si je ne jugerai pas l’histoire et les mécaniques avant qu’un peu de temps soit passé (pour que tout le monde ait eu la chance d’y jouer et de l’expérimenter par soi-même), je voudrais vous parler de la présence du sexe dans le jeu, ou plus précisément, des décevantes romances et du manque cruel d’activités sexuelles à la portée du joueur.

 

Avertissement : il s’agit ici de la version 1.04 et les devs travaillent actuellement à corriger les bugs qui cassent le jeu et l’immersion. Ainsi, nous ne verrons probablement aucun changement quant aux aspects évoqués dans cet article avant un bon moment. On peut dire sans trop se mouiller que les informations que je vous fournis dans cet article seront toujours pertinentes dans quelques mois.

 

Cet article est structuré en plusieurs sous-parties qui sont toutes liées au sexe, à la sexualisation et autres trucs coquins.

Où sont les bites et les chattes ?

 

L’un des nombreux arguments de vente du jeu était la possibilité de personnaliser les parties génitales de votre personnage. Oui, c’est le cas, on a une vulve standard, un pénis non circoncis sans physique et un pénis circoncis avec trop de physique. Vous pouvez également choisir entre un petit pénis, un pénis par défaut et un gros pénis. Je doute que quiconque choisisse le petit ou le moyen, puisque dans l’imaginaire collectif, il faut des queues énormes. Vous pouvez choisir de ne pas avoir de parties du tout et votre personnage sera alors paré de sous-vêtements fades. Alors où est le problème ?

 

Les écrans de création de personnage et d’inventaire sont LES SEULS ENDROITS du jeu où vous aurez l’occasion de voir vos organes. Vous ne pouvez pas vous balader nu dans votre propre appartement, vous ne pouvez pas baisser la tête pour mater votre queue en vous promenant dans le monde ouvert, le personnage prend sa douche habillé et même lors des très courtes scènes de sexe (on y reviendra, oui), votre personnage garde ses sous-vêtements.

 

C’est soit un bug évident qu’ils n’ont pas corrigé, soit une manière étrange de passer les organismes de régulation du jeu vidéo, parce que cela n’a absolument aucun sens. Pourquoi donner au joueur l’option de personnaliser ses parties intimes si c’est pour ne pas être capable de les voir en action (ou tout court), à moins de déshabiller votre V comme une Barbie ou un Ken dans l’écran d’inventaire ? Le seul membre que l’on voit dans le jeu, c’est pendant 2 secondes lors d’un flashback.

 

Je ne comprends pas, il y a des sex-shops avec des gros godes partout dans le jeu, il y a un gode qui sert d’arme, que l’on peut équiper pour frapper les gens, et qui ressemble à un gros pénis réaliste. Alors pourquoi V ne pourrait pas se balader la nouille à l’air ?

 

 

    Où sont les vêtements sexy ?

 

Night City est une ville de crime, de sexe et de violence – elle nous a été présentée ainsi depuis des années. J’avais hâte de mettre la main sur le jeu pour explorer tous les magasins et me trouver des vêtements BDSM sexy, histoire que V ressemble à un dominateur futuriste qui pirate les membres de ses ennemis et leur coupe la tête à coups d’épée. Mais non, ce n’est pas possible.

 

Il y a quelques vêtements qui laissent transparaître un peu de peau, quelques soutien-gorges en latex pour V femelle, quelques shorts très courts, un harnais qui semble sorti de la vidéo Rain on Me de Lady Gaga et Ariana Grande. Mais c’est à peu près tout. Rien de spécial, rien qui n’impressionne. Et croyez-moi quand je vous dis que j’ai passé près de deux heures à explorer tous les magasins du monde en espérant trouver un truc sexy pour V.

 

La plupart du temps, je ressemblais à un gamin de 2018 qui voulait se faire passer pour un gangster, bien loin de 2077.

Où sont les prostituées ?

 

The Witcher 3 est sorti il y a plusieurs années et on y trouve de nombreuses filles de joie médiévales avec lesquelles s’amuser. Devinez combien il y en a dans Cyberpunk ? Un jeu qui a été en développement pendant 7 ans. Un jeu qui a dépensé des milliers de dollars en promo pour nous répéter à quel point il serait sexualisé. Deux. IL Y EN A DEUX ! Un mâle et une femelle. J’ai entendu des rumeurs sur une deuxième prostituée femme quelque part, mais je ne l’ai pas trouvée.

 

Imaginez ça. Night City, une ville remplie de violence, de crime et de sexe, comprend seulement 2 prostitués (et demi) ? Ce sont sûrement les personnes les plus riches de la ville, vu le ratio pour le nombre d’habitants. J’ai été surprise de voir qu’elles avaient du temps pour moi et mes 100 Eurodollars. Elles étaient sûrement en pause déjeuner, ou un truc du genre.

Où est la baise ?

 

J’ai imaginé pouvoir papoter avec des PNJ au hasard et peut-être flirter avec eux. J’ai imaginé des coups d’un soir, des orgies, des rencontres coquines. On est en 2077 après tout, et le monde est un cauchemar dystopique.

 

Alors pourquoi ne pas s’amuser avec des gens au hasard, puisque tout le monde est constamment en danger de mort ? Mais les PNJ sont farouches : ils vous marchent à travers, ont une seule ligne de dialogue pré-enregistrée, et ne montrent aucun signe de vie hormis le fait de marcher en cercle et d’apparaître et disparaître de votre champ de vision, ce qui est probablement plus dû à des bugs qu’à un système futuriste de téléportation.

 

Les PNJ sont des cadavres ambulants qui ne réagissent à rien. J’ai passé du temps à observer leurs comportements, et je me suis même carrément accroupie devant un PNJ en train de pisser pour voir s’il réagissait. Vous savez ce que ce PNJ SDF a fait ? Il m’a demandé comment j’allais tout en continuant à me pisser dessus pendant 20 bonnes secondes. Il n’a pas arrêté, alors je suis juste partie prendre une douche numérique, avec mes sous-vêtements encore sur moi.

 

Il y a des centaines de PNJ sexy dans ce jeu, et j’aimerais au moins pouvoir flirter avec certains.

Où est la romance ?

 

Pour un jeu qui se revendique être ce que l’on a vu de plus progressiste dans le monde du jeu, fournir seulement 4 personnages avec lesquels entretenir une relation, c’est une honte. Il y a Judy pour les femmes lesbiennes, Kerry pour les hommes gays, Pana pour les hommes hétéros et River pour les femmes hétéros ou les hommes qui veulent jouer en tant que femmes. Bien que les missions secondaires pour romancer ces personnages soient excitantes et souvent belles (la dernière mission avec Kerry avant qu’il devienne votre petit ami), elles finissent brutalement et plus rien dans le jeu n’indiquera que ces gens sont vos partenaires.

 

Il n’y a pas de dialogues pour parler d’eux à vos amis, il n’y a rien que vous puissiez faire avec eux après ces missions secondaires, et vous n’aurez qu’une seule scène de sexe avec chacun d’entre eux. Ces scènes sont chaudes au point de donner envie de se toucher en les regardant (si l’on passe outre le fait que les personnages gardent leurs sous-vêtements), mais après ça, nada. Pas de rendez-vous, pas de soirées en amoureux, pas d’appels pour avoir des nouvelles, pas de sextos, rien.

 

J’ai rendu visite à Kerry un moment après que l’on se soit mis ensemble et il a agi comme si j’étais une groupie, sans le moindre signe d’affection envers moi.

 

Ces romances donnent plus l’impression d’être des trucs bâclés que des éléments qui méritent d’y passer du temps. Et bien que les développeurs aient bien réussi les personnages, je pense qu’il aurait été préférable de passer du temps à développer les romances, en ajoutant des activités et plus de scènes de sexe, rendant possible le fait de coucher avec eux entre les missions (comme Dragon Age et Mass Effect le font depuis des années).

Il devient de plus en plus évident que Cyberpunk aurait dû être retardé pour au moins une année de plus. Je ne sais pas si c’est la faute des devs ou des fans qui ont créé trop d’attentes quant au sexe dans le jeu, mais selon moi, il donne plus l’impression d’une version alpha de ce qui nous était promis. Et ce n’est vraiment pas cool.

 

Comprenez-moi bien, le jeu est absolument sublime, le monde est complexe et convaincant, mais il semble ne pas être terminé. Cyberpunk restera dans les mémoires pour un bon moment, mais malheureusement pour de mauvaises raisons. J’ai l’impression qu’il ne sera pas jouable comme espéré avant au moins 6 mois et que le fait qu’il nous en ait trop promis mais pas assez livré ne sera jamais réparé.

 

Et c’est vraiment triste.

 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Lola

Lola

Salut tout le monde ! Je transforme les retours et idées des joueurs en projets qui permettront d’améliorer les jeux. À côté de cela, je m’occupe de promouvoir ce que j’adore le plus dans les jeux Kinkoid : l’univers et les personnages ! J’adore échanger avec la communauté. Si vous avez des questions, des retours ou des avis à donner, je suis là pour vous. A bientôt sur le Discord HH FR ou le forum FR !

Avez-vous
plus de 18 ans ?