La justice française veut couler l’industrie du jeu vidéo

Salut les coquins !

 

D’après le site Numerama, l’entreprise Valve est passée devant la justice française et a perdu.

Le problème concernait sa plateforme de distribution Steam pour l’obliger à accepter que ses utilisateurs puissent revendre les jeux qu’ils ont acheté sur Steam.

Quelqu’un a apparemment planché là-dessus ces trois dernières années au sein de la justice française et la cour vient de trancher en sa faveur.

Super nouvelle, me direz-vous. Le titre de ce post est-il donc trompeur ? Permettez-moi de vous exposer mon point du vue.

Vous voyez, la dernière fois que l’industrie du jeu a subi la pression de la part de distributeurs qui cassaient les prix, tels que Gamestop ou G2A, on a pu voir une augmentation notable de certaines pratiques de monétisation dont on se plaint aujourd’hui.

Vous vous demandez encore pourquoi quasiment plus personne ne produit de versions physiques des jeux ? Il semble évident depuis quelques années que les boîtiers de jeu sont une perte d’argent. Et l’essor de la vente d’occasion n’y est pas étrangère.

Ceux qui pensent que l’industrie va simplement s’asseoir tranquillement et observer sans rien faire la perte que cela représente font une grave erreur d’appréciation.

Vous avez vu les tonnes de “season pass” et de DLC “jour 1” qui se sont développés ces derniers temps ?

Cette fois-ci, ce ne seront pas seulement les grosses licences qui vont insister sur les DRM. De nombreux développeurs, gros ou petits, vont se mettre à compter combien le manque de DRM va leur coûter.

La version physique de Death Stranding coûtait 60$ à sa sortie. Vous le voulez 3 jours après sa sortie pour 50, une fois que je l’aurai terminé ? Ou pour 40, 7 jours après ? Et pourquoi pas 20$ 3 semaines plus tard ?

Vous pouvez être sûrs que les têtes pensantes d’Electronic Arts vont trouver des idées pour y ajouter des mécaniques surprises afin de récupérer le manque à gagner.

C’est exactement ce qui va se passer si vous obligez l’industrie du jeu à vous laisser revendre Subnautica à quelqu’un une fois que vous en aurez fini.

Vous sentez venir ce déferlement de jeux free-to-play pour lesquels vous ne vivrez l’expérience complète que si vous disposez de 50 000 euros sur votre compte ?

Pourquoi pensez-vous que l’industrie du cinéma ne sort des DVD qu’un an après que le film a fait le tour des salles obscures ?

Certains d’entre-vous trouvent que c’est génial, qu’ils vont pouvoir refourguer Fallout 76 à leur petit cousin un peu naïf. À la fin de la chaîne, c’est bien le prix des jeux et des DRM qui vont atteindre un niveau record.

Déjà que la France a du mal à régler le problème de l’odeur de pisse à Paris :
“How Paris Is Covering Up That Pee Smell” :

https://www.nationalgeographic.com/magazine/2017/11/explore-sustainability-paris-public-urination/

Mais elle se sent capable de piétiner l’industrie du jeu – et indirectement tous les joueurs puisque ce sont eux qui vont se manger l’augmentation des prix et des contraintes engendrées.

Vous avez remarqué comme l’augmentation du prix du pétrole se retrouve à faire augmenter le prix de la boîte de maïs de votre supermarché, comme si c’était à vous d’en supporter le poids ?

C’est exactement comme ça que ça va finir.

Ah, et une dernière chose. J’ai ouï dire que vous adoriez tous le nouvel EPIC Store et ses nouvelles fonctionnalités. Eh ben attendez un peu qu’on se tape :
Les Bethesda Store, 2K store, THQ Nordic store, et tous les autres stores, ceux de leur facteurs et de leurs mémés. Parce que chaque licence voudra le sien. Pas seulement pour éviter de payer des commissions, mais aussi pour récupérer un partie du gâteau que constituera la revente digitale. À moins que vous ne pensiez que les principaux éditeurs ne mettent pas la main sur ce marché, mus par leur célèbre sens moral…

Franchement, on va pas se marrer quand Activision commencera à vendre directement des version d’occas’ de Return of the Obra Dinn ?

Si vous aussi avez l’impression que les indés ont déjà du mal à survivre actuellement, attendez un peu qu’on mette en place cette mascarade. Ça va se transformer en Battle Royal mais sans le fun, et où les indés vont récupérer encore moins de miettes.

Si Valve perd en appel, on est niqué.

L’ambition sans la réflexion, ça mène droit dans le mur. Un mur de merde.

Vous vous dites “C’est juste en France, ça va pas se développer” ?

Eh bien sachez qu’ils utilisent la loi américaine dans cette affaire. Du coup, une fois la porte entrouverte, le reste de l’Union Européenne pourra faire pareil.

 

Hourra ! On protège le consommateur tout en le baisant sur le long-terme ! Une vraie victoire !

 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Lola

Lola

Salut tout le monde ! Je transforme les retours et idées des joueurs en projets qui permettront d’améliorer les jeux. À côté de cela, je m’occupe de promouvoir ce que j’adore le plus dans les jeux Kinkoid : l’univers et les personnages ! J’adore échanger avec la communauté. Si vous avez des questions, des retours ou des avis à donner, je suis là pour vous. A bientôt sur le Discord HH FR ou le forum FR !

Avez-vous
plus de 18 ans ?