Review de Breeders of Nephelym

Salut les coquins !

 

Ceux d’entre nous qui ne sont pas allés rôder depuis un moment sur des sites un peu louches histoire d’apercevoir une lueur de bon vieil hentai se demandent toujours quand de nouveaux MMOs vont faire leur apparition sur les terres des jeux adultes.

Et voilà que les furries montrent leur museau. 🙂 Aucun doute, il y a une grosse demande non-satisfaite pour du furry de qualité depuis que Breeding Season est tombé à l’eau.

Ce n’est pas multijoueur mais ont peut facilement le confondre avec un genre de mmo cartoon. Breeders of Nephelym arrive comme un seul homme, ou plutôt comme un seul développeur, pour nous offrir un très joli… comment dire… jeu d’aventure 3D avec des créatures fantastiques super chaudes.

Si l’on passe outre le fait que c’est un projet en cours de développement, la réception a été plutôt bonne et les gens semblent apprécier les visuels tout autant que la variété du gameplay.

On commence avec un éditeur de personnage tout à fait correct où l’on peut bien évidemment modifier nos parties génitales jusqu’à un certain point.

Ou si vous êtes un joueur casu qui s’est fait piéger à faire une review de ce jeu, vous entrez et voyez un pénis puis vous vous barrez en courant. Un peu comme ce gars qui a découvert à son insu que les jeux pornos existaient. Maintenant vous avez une idée de ce que ressentent les journalistes de Kotaku quand ils sont tombés sur des contenus de rule34 et ont creusé pour l’étaler à la face des gens. 🙂




Vu à quel point tous ces trucs sont bien modélisés dans le jeu, on a droit à une quantité surprenante de diversité malgré le peu de gens qui ont travaillé sur ce projet.

Dans un jeu d’élevage classique, vous avez une raison toute trouvée pour introduire le sexe et faire se reproduire autant de créatures que possible. Vous obtenez de nouvelles créatures, vous répartissez quelques compétences et profitez la plupart du temps de scènes de sexe omniprésentes.

C’est particulièrement vrai si vous êtes fan de furry et que vous avez dû vous contenter de petits jeux en flash depuis trop longtemps.

Ce qui m’a surprise, c’est la qualité du contrôle de la caméra. Et beaucoup vont apprécier le soin apporté à la diversité des activités qui nous sont proposées.

Vous pouvez aller récupérer du lait et du sperme de créatures de manière tout à fait traditionnelle et les utiliser pour progresser dans le jeu.

Globalement, les priorités sont bien définies et le dev semble se concentrer sur de bons trucs à développer à l’avenir. Cela implique qu’il n’a pas eu le temps de s’amuser avec de longs tutoriels ou un onboarding fluide. Heureusement, le wiki jouit d’une communauté active qui aide à combler divers manques qui pourraient freiner le joueur.

Le but général du jeu est de construire votre propre ranch et d’augmenter le nombre d’espèces qui vivent sur vos terres. Ça pourrait se rapprocher d’un jeu d’élevage de bétail. Mais ici, en plus des trucs habituels, lorsque le fermier assiste à une scène où deux chevaux se la donnent grave, il ressent l’envie pressante de se mêler à l’action. Aucun moyen de laisser ces pauvres bêtes profiter de leur moment intime.

Breeders of Nephelym est un projet tout à fait convenable, financé par une fanbase de passionnés et qui a réussi à sortir sur Steam. Curieusement, il est gratuit, même si le développeur DerelictWulf aurait pu le considérer comme un projet séparé et le rendre payant pour les nouveaux joueurs.

Il y a une ambiance à la pokémon avec l’utilisation de sperme et de lait pour attraper les créatures, ce qui donne une ambiance pittoresque.

Pas besoin de combattre. Attrapper le taureau par les cornes, c’est surfait. Surtout quand tu peux gentiment le prendre par sa grosse queue poilue. 🙂

Je pense qu’on peut critiquer un manque de réalisme, les bites de taureau n’étant probablement poilues à pois oranges. (Non pas que je puisse vérifier ça grâce à mon expérience personnelle, hein !)

Vous pouvez gérer et séduire une grande variété de créatures, des renards humanoïdes aux dragons. J’imagine que les fans de furry aimeraient plus de diversité. Mais vu comment les choses avancent vite dans ce projet qui devient de plus en plus important avec le temps, on pourrait voir ça arriver bientôt.

Et puis on a déjà des dames Kraken histoire de s’amuser un peu avec de jolis tentacules. Quoi que vous ayez en tête, cela verra le jour tôt ou tard dans ce jeu. Le développeur fait apparemment les choses bien et jouit de la confiance de ses soutiens.

 

Le mec a semble-t-il déjà trouvé le temps de coder des interfaces flexibles et qui s’adaptent aux différents écrans pour un meilleur confort de jeu.

Et vous savez que vous êtes dans le bon univers quand les notes de patchs qui sortent contiennent les phrases :

“Bites/système d’amélioration de bite ajustables.” ou “Ajout de la position sexuelle du papillon.”

Un article que je dédie à mon bon ami Perun.

Un jeu de farming salutaire pour toute la famille, aucun doute là-dessus !

Vous pouvez aller y jouer gratuitement sur Steam dès maintenant :

Steam – Breeders_of_the_Nephelym

Et vous pouvez toujours aller donner un coup de main pour faire perdurer les projets de DerelictWulf sur Patreon :

Patreon.com/BreedersOfTheNephelym

 

 

 

 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Lola

Lola

Salut tout le monde ! Je transforme les retours et idées des joueurs en projets qui permettront d’améliorer les jeux. À côté de cela, je m’occupe de promouvoir ce que j’adore le plus dans les jeux Kinkoid : l’univers et les personnages ! J’adore échanger avec la communauté. Si vous avez des questions, des retours ou des avis à donner, je suis là pour vous. A bientôt sur le Discord HH FR ou le forum FR !

Avez-vous
plus de 18 ans ?