The Expanse

The Expanse

Déjà un classique de la SF

La cinquième et dernière saison en date de The Expanse sortie en février a été un véritable délice pour de nombreux fans de science-fiction confinés. Mais à leur grand désarroi, il a été annoncé peu après sa diffusion que la sixième saison serait la dernière.

 

Après avoir été déprogrammée à la fin de sa troisième saison sur SyFy, la série a été récupérée par Amazon Prime après une longue campagne de centaines de milliers de fans qui ont réussi à la faire perdurer.

 

Avec les mêmes acteurs, la même équipe et un budget augmenté, l’adaptation télévisuelle de la saga littéraire de James S.A. Corey continue de nous offrir une série qui a fait son trou dans le genre très populaire de la science-fiction. Et voilà pourquoi.

 

Fantastique

 

Cette série est une puissante machine créative ancrée dans un univers réaliste. Elle se déroule des centaines d’années dans le futur, où l’humanité a colonisé Mars et utilise les ressources de la ceinture d’astéroïdes. Les humains de la Terre, de Mars et de la ceinture finissent par se faire la guerre (chassez le naturel, il revient au galop) et élèvent le racisme au niveau interplanétaire. Au milieu de ces problèmes humains, un phénomène exogène appelé Protomolécule transporte avec lui une menace qui servira de fil rouge à l’intrigue. Des questionnements philosophiques portant sur le principe d’humanité, de l’action et un jeu d’acteurs solide, que demander de plus ?

Réalisme

 

Cette série est probablement ce que l’on trouve de plus crédible scientifiquement parlant dans un univers futuriste fantastique. Le design de vaisseaux étroits et verticaux semble avoir beaucoup plus de sens que les larges engins que l’on voit habituellement (comme si l’argent n’était plus un problème dans le futur). L’armement est certes très avancé, mais toujours basé sur une technologie à laquelle on peut s’identifier : il nécessite d’avoir des munitions et de recharger son arme pour éviter de tomber dans les travers ridicules tels que les lance-plasma. Les phénomènes auxquels sont soumis un corps humain lorsqu’il est exposé au vide où à des manœuvres à haute vitesse possibles uniquement dans l’espace sont également très travaillés.

La protomolécule alienne possède un pouvoir immense et mystérieux qui peut détruire autant qu’il peut créer. Elle agit comme catalyseur des changements qui s’opèrent au beau milieu des conflits de notre système solaire. Sa nature et son fonctionnement ne sont jamais explicitement dévoilés, mais on la voit opérer comme une toxine, un mutagène chimique ainsi que comme un agent pathogène quasiment doué de conscience.

 

Récompense

 

Le spectateur attentif saura reconnaître les références que comportent les noms entendus par-ci par-là. Depuis la mythologie antique, en passant par l’astronomie et la littérature médiévale, jusqu’aux clins d’œil plus modernes tels que Mythbusters ou Airplane, la série vous fait savoir que ses créateurs aiment les mêmes choses que vous.

 

Mais arriver à cocher toutes les cases n’a pas que des avantages. La profondeur de la série et la cohérence de son monde la rendent très dense et parfois difficile à suivre. Ce n’est pas le genre de série à mettre en fond sonore ou à regarder d’un œil distrait, et elle demande un certain niveau d’implication pour profiter au mieux du spectacle. Si vous êtes du genre à vous mettre un petit épisode pour s’endormir, elle pourrait tout à fait vous convenir, mais au risque de passer à côté de toute sa profondeur et sa subtilité.

Équilibre

 

Si vous aimez l’exploration spatiale avec beaucoup d’action, le suspens et l’humour subtil, cette série est faite pour vous. Elle revêt tous ces aspects sans jamais s’embrouiller quant à ses intentions envers le spectateur. Elle aborde des problématiques telles que le travail du sexe, l’alcolisme, le racisme, les troubles mentaux, les traitements de vétérans de guerre et la cruauté des politiciens. Le tout se marie avec tact et maturité.

Conflit

 

Rien n’est jamais aussi simple que le bien contre le mal, eux contre nous. La série nous montre un futur où les Terriers, les Martiens et les Ceinturiens (ceux qui sont nés dans les colonies minières sur d’imposants astéroïdes de la ceinture) sont tous en désaccord les uns avec les autres. Bien que vous soyez Terriens par défaut, et à moins que vous n’ayez vécu dans une grotte toute votre vie, vous ne vous faites pas d’illusions sur l’honneur de la race humaine. La série présente avec brio les différents aspects, divers mais auxquels on peut toujours s’identifier, de la race humaine, sous son meilleur profil comme sous ses jours les plus sombres.

Puisqu’elle est toujours en cours, nous allons éviter les spoilers, mais de toute façon, le principal intérêt de cette série ne réside pas dans son histoire mais dans la manière dont elle est racontée. Avec un jeu de rôle actuellement sur Kickstarter, et presque un an à attendre avant la dernière saison, c’est le meilleur moment pour découvrir The Expanse.

 

 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Neven

Neven

Gourou du blog, résident Kinkster, gamer, ange bisexuel.

Avez-vous
plus de 18 ans ?