Un grand pouvoir implique de baiser avec de grandes responsabilités

Pas besoin d’une imagination débordante pour entrevoir le fait que coucher avec un super-héros est probablement très nul.

La saison 2 de The Boys nous a probablement offert la meilleure scène de sexe entre super-héros jamais vue dans une série. Et maintenant que la saison 3 est en cours de tournage, on peut s’attendre à de nouvelles super-érections. Il est vrai que le sexe peut devenir assez brutal et violent si aucun des deux participants ne peut être blessé. Mais que se passe-t-il lorsqu’un super-humain couche avec le commun des mortels ?

 

Commençons par l’évidence : la super-force vous détruirait, homme comme femme. Même avec énormément de contrôle et de précautions (donc sans le moindre fun !), on peut facilement supposer que l’orgasme poserait problème. Imaginez Superman ou Wonder Woman atteindre cet instant critique, en ayant bien pris soin de ne pas vous briser les hanches, je suis presque sûr que personne ne pourrait contrôler la rapidité de l’éjaculation du premier ou la puissance du vagin tremblant de la seconde. Oui, vous pourrez essayer de vous la jouer Hancock et de vous retirer juste avant un squirt aussi ravageur qu’un lance-roquettes, mais comme Bridgerton nous l’a montré, ça finit toujours par échouer… et personne n’a envie de ça.

 

C’est pourtant arrivé dans les comics !

 

Avant que nos amis les nerds ne me détaillent toutes les incohérences des comics (on te voit, Jonathan Kent), permettez-moi de dire qu’on trouve tout et n’importe quoi dans une BD : des résurrections, des voyages temporels, des rencontres avec des extraterrestres et, bien évidemment… des super-pouvoirs !

 

Mais dans toutes ces situations, les scénaristes utilisent un contexte et des personnages existants comme base de leur créativité. Si l’on met de côté leurs aventures, ces héros ont toujours une part humaine mais qui est souvent mise de côté. Ce qui est dommage, car on y trouve du bon.

 

Il ne fait aucun doute que la capacité de soulever votre amant avec un seul doigt et de le suspendre dans n’importe quelle position possède un certain charme (et permettrait au passage d’écrire tout un nouveau chapitre du Kama sutra). Ajoutons à cela le fait de pouvoir voler et on ouvre tout un champ de possibilités. Imaginez un 69 qui défie les lois de la gravité ou être pénétré contre un mur, sauf que ce mur, c’est le plafond.

Les super-rapides à la Flash seraient les masochistes les plus efficaces. Si l’on considère la vitesse à laquelle ils pourraient faire ça, il leur faudrait baiser incroyablement lentement et combattre leurs pulsions, ne serait-ce que pour éviter les brûlures dues à la friction. Le sexe à vitesse humaine est probablement super frustrant pour des “speedsters”. Ils devraient y aller si lentement que même une vieille dame au volant un dimanche matin les klaxonnerait pour qu’ils se bougent un peu. Vous voyez les premières pénétrations, ces petits coups qu’on met juste pour se mettre à l’aise? Ben là, ce serait encore plus doucement, et tout au long de l’acte.

L’ennui ne serait même pas le pire… Est-ce qu’ils ne jouiraient pas super vite, aussi ? #superhumiliant

 

Mais attribuons-leur au moins deux mérites : la vitesse de vibration de leurs doigts et celle de la branlette. Cela doit être pratiqué, là aussi, avec une extrême précaution. Cependant, avec un peu d’entraînement et de volonté de bien faire, la super-vitesse est un atout majeur… surtout si c’est pratiqué sur des organes micro-vibrants.

 

La super-endurance, il faut bien l’avouer que ce n’est un problème que pour les mortels : pour un super héros, ça serait assez ridicule. À quoi bon être capable de “faire ça toute la nuit” si vous ne finissez pas par jouir ? Combien d’heures est-ce que ça prendrait ? Mais n’écartez pas ce pouvoir pas trop vite. Vous aurez sûrement besoin d’un harem entier pour jouir, mais qui d’autre pourrait s’occuper de tous ces harems ?

 

Les changeformes feraient de super partenaires sexuels, pour peu qu’ils ne soient pas trop fermés d’esprit. La capacité d’offrir à votre amant une baise avec la personne de ses rêves serait un merveilleux cadeau de Saint-Valentin. Mais n’en abusez pas, au risque de voir apparaître quelques tensions. Et si vous êtes attirés par des super-héros à l’aspect étrange, alors vous avez tiré le gros lot.

Et pour finir, il y a l’invisibilité, qui n’est pas sans poser problème, mais qui selon moi est la cerise sur le gâteau. L’idée d’être un voyeur transparent dans la vraie vie ne devrait plus vous attirer une fois que la puberté atteinte. Ce qui est intéressant ici, c’est d’être la personne qui baise un partenaire invisible. Évidemment, l’avantage ne vient pas du manque de support visuel, mais ce serait l’expérience sexuelle la plus trippante au monde.

 

Je ne suis peut-être qu’un narcissique invétéré, mais coucher avec Susan Storm serait le premier truc que je ferais si je pénétrais un jour le monde des super-humains (en espérant qu’il existe une super-pilule contraceptive vraiment efficace) ! Et j’emporterai clairement ma caméra avec moi.

 

En attendant, je me contenterai du sexe avec des super-normaux.

 

 
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur reddit
Neven

Neven

Gourou du blog, résident Kinkster, gamer, ange bisexuel.

Avez-vous
plus de 18 ans ?